Hommage à Simone Veil

Eve, Le Blog Inspirations, Rôles modèles

« Je voudrais tout d’abord vous faire partager une conviction de femme, je m’excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d’hommes« . Ainsi débutait le célèbre discours de Simone Veil sur la légalisation de l’IVG en 1974.

Quarante-trois ans plus tard, à l’heure où disparait cette figure exemplaire des droits des femmes, rôle-modèle s’il en est, force est de constater que nous avons de moins en moins à nous excuser de nous exprimer devant des assemblées quasi-strictement masculines.

Nous percevons avec acuité le courage qu’il a fallu à celle qui fut la deuxième femme à occuper le poste de ministre de la santé (après Germaine Poinso-Chapuis en 1947-48) pour porter devant une Assemblée nationale comptant alors seulement 1,8% de députées un texte aussi controversé dans la société de l’époque.

Outre la détermination et l’habileté d’une Ministre qui sût trouver les arguments pour emporter le vote de la majorité, il faut saluer la capacité de rassemblement d’une figure qui, ce jour-là comme tous ceux qui suivirent, parvint à dépasser les clivages politiques au nom de l’intérêt général.

Simone Veil fut aussi la première Présidente du Parlement européen et défendit pendant son mandat une vision supranationale de l’Union.

Elle oeuvra inlassablement à faire mieux connaître et mieux comprendre l’Europe à l’opinion publique.

Car pour cette rescapée des camps de concentration, la construction d’un projet commun, adossée au dialogue et à la solidarité entre les peuples du vieux continent et avec le reste du monde devait constituer un rempart au retour de la barbarie :

« Un nouvel engagement doit être pris pour que les hommes s’unissent au moins pour lutter contre la haine de l’autre, contre l’antisémitisme et le racisme, contre l’intolérance. Les pays européens qui, par deux fois ont entraîné le monde entier dans des folies meurtrières ont réussi à surmonter leur vieux démons. C’est ici, où le mal absolu a été perpétré, que la volonté doit renaître d’un monde fraternel, d’un monde fondé sur le respect de l’homme et de sa dignité ».

Toute l’équipe du webmagazine EVE rend hommage à cette personnalité hors du commun, et veut rappeler ici une de ses paroles qui résonne tout particulièrement avec notre ambition de faire porter la voix des femmes aussi haut que celle des hommes, en leur permettant de pouvoir être elles-mêmes pour pouvoir agir.

« Ma revendication en tant que femme c’est que ma différence soit prise en compte, que je ne sois pas contrainte de m’adapter au modèle masculin »