Le foot, comme le leadership, c'est pour tous et toutes

Eve, Le Blog Egalité professionnelle, Leadership, Rôles modèles

Rencontre avec Marianne Gazeau, initiatrice du projet « Mêmes rêves de foot »

 

 

Marianne Gazeau © Sésame

Le blog EVE aime le sport et lui a consacré, souvenez-vous-en, un dossier thématique complet en 2012-2013. Le blog EVE aime surtout les valeurs du sport, qui marient expression des talents individuels et participation active au collectif, valorisation du challenge et quête de l’équilibre, ambition assumée et humilité magnifique.

 

Nous ne pouvions donc pas passer à côté d’une initiative hautement symbolique : celle de l’entrepreneure Marianne Gazeau et de la photographe Catherine Cabrol qui ont eu l’idée d’une expo mettant en scène joueuses et joueurs internationaux qui ont un commun un même ballon et un même rêve… de foot!

 

 

Blog EVE : Bonjour Marianne. Vous êtes à la tête de Sésame, la société que vous avez fondée en 1998. Parlez-nous de cette entreprise…

Marianne Gazeau : Sésame est un cabinet de veille et d’études stratégiques qui détecte et analyse les tendances et crée des outils (tels des plateformes et portails digitaux, des contenus 2.0) pour accompagner le changement dans les organisations.

Sésame a toujours conçu son action dans une double perspective business et citoyenne. Nous sommes partenaires de Nos Quartiers ont des Talents et nous avons initié Foot d’Elles.

 

 

Blog EVE : Comment l’idée de Foot d’Elles vous est venue?

Marianne Gazeau : Je voulais absolument lancer une initiative en lien avec l’égalité femmes/hommes. Autour de moi, plusieurs personnes m’ont recommandée de regarder du côté du foot féminin… Je l’avoue, je n’y connaissais rien alors je suis allée voir un match, juste par curiosité. Et j’ai adoré!

J‘ai trouvé ça beau et fort et j’ai immédiatement perçu qu’il y avait un potentiel énorme pour aborder de multiples questions clés pour l’égalité, à commencer par faire comprendre qu’il n’y a pas un foot féminin d’un côté et un foot masculin de l’autre, mais qu’il n’y a qu’un seul foot! Ceci est vrai en de nombreux autres domaines, le leadership en est un bon exemple : il n’y a pas un leadership féminin d’un côté et un leadership masculin de l’autre, mais du leadership en général et des styles différents pour chaque individu, comme il y a des styles différents pour chaque joueur ou joueuse sur le terrain.

 

 

Blog EVE : Le foot, c’est tout un symbole?

Marianne Gazeau : C’est un symbole et c’est surtout un vrai fait de société. Ca parle à tout le monde, les jeunes et les moins jeunes, dans des milieux sociaux variés et comme c’est un fait très médiatisé, il y a là un vrai levier pour s’adresser au plus grand nombre.

 

 

Blog EVE : Ca parle aussi aux femmes, le foot ?

Marianne Gazeau : De plus en plus oui, elles disent aimer le foot et assument leur envie de le pratiquer. Même si ce n’est encore à l’heure actuelle pas si évident de faire du foot quand on est une fille. Les familles, l’école, le milieu sportif ne s’y opposent pas formellement, mais de fait, il y a quand même des obstacles : le regard stéréotypé sur la fillette en crampons (toujours un peu vue comme un « garçon manqué »), la relative rareté des clubs qui ont une section féminine, l’occupation des terrains par les équipes masculines (qui étaient « là avant », alors les féminines doivent s’entraîner aux créneaux restants, souvent de nuit, en l’occurrence).

Alors, le gros enjeu en matière de foot féminin, c’est de le sortir du cercle fermé dans lequel il s’inscrit aujourd’hui pour le regarder véritablement comme du foot à part entière. C’est pour cette raison que je veux engager les footballeurs hommes dans Foot d’Elles, pour qu’ils s’emparent de ce sujet qui est aussi le leur, parce que ce n’est pas un sujet spécifiquement « femmes », mais que c’est vraiment et avant tout un sujet « sport ».

 

 

Blog EVE : Vous dites donc que femmes et hommes ont le « même rêve de foot »?

Marianne Gazeau : Oui, « Mêmes rêves de foot » c’est le titre que nous donnons à l’exposition qu’avec la photographe Catherine Cabrol, nous sommes en train de monter.

Nous allons montrer 11 duos de footballeurs et footballeuses du championnat français qui posent ensemble et racontent à deux voix leur « rêve de foot ».

 

 

Blog EVE : Le premier de ces duos est très emblématique : Lilian Thuram et Marinette Pichon…

L.Thuram et M. Pichon © C. Cabrol/Mêmes rêves de foot

Marianne Gazeau : Ce sont les parrain et marraine de « Mêmes Rêves de Foot ».

Marinette est une femme formidable, qui a eu une carrière exceptionnelle d’attaquante en internationale, elle a tout de suite adhéré à notre projet.

Pour Lilian, les choses se sont également mises en place très simplement : Maguy Nestoret-Otanon qui a co-signé avec Audrey Keysers l’ouvrage Football féminin – La femme est l’avenir du foot et Laura Georges m’ont aidée à lui présenter le projet. Il a dit banco lui aussi.

 

 

Blog EVE : Qui sont les autres footballeurs et footballeuses qui ont accepté de prendre la pose en duo?

Marianne Gazeau : Ca, c’est la surprise! Je peux juste vous dire à ce stade (!) que l’équipe de France et 10 grands clubs (dont l’OL, l’OM, le FC Lorient, le PSG…) sont de la partie.

  

Blog EVE : Vous avez fait le choix du financement participatif, via la plateforme KissKiss BankBank, pour lever les fonds nécessaires à la création de cette exposition. Pourquoi?

Marianne Gazeau : Nous avons fait le choix d’un double financement : par le mécénat au travers d’un fonds de dotation et par le crowd-funding. Ca a beaucoup de sens pour nous, de faire appel au financement participatif, car au-delà de l’aspect pécuniaire, il y a là une façon vraiment innovante d’engager les citoyens et citoyennes, chacun-e peut très facilement soutenir un projet comme celui-ci et participer concrètement à sa réalisation. C’est en soi une forme de médiatisation relationnelle.

 

Blog EVE : A quelle date est prévu le vernissage de l’exposition « Mêmes Rêves de Foot »?

Marianne Gazeau : L’exposition sera à la fois virtuelle, visitable sur une plateforme dédiée à partir du 14 avril, et elle sera aussi inaugurée « in real life » le 26 septembre puis accrochée pendant deux mois sur les grilles du stade Charléty. Nous tâchons aussi de la programmer lors d’un grand match des hommes au Stade de France, d’ici la fin de l’année. Ensuite, elle tournera partout dans l’hexagone durant tout 2015, année de la coupe du monde de football féminin.

 

 

 

 

Propos recueillis par Marie Donzel, pour le blog EVE

 

 

Contribuez à « Mêmes Rêves de Foot »…

 

…Et gagnez, selon le montant de votre participation :

 – une photo dédicacée d’un joueur ou d’une joueuse

– des places pour des matchs de foot

– des maillots dédicacés

– des rencontres VIP avec vos footballeurs et footballeuses préféré-es…

 

 

Lire aussi :

– Notre portrait de Nicole Abar, ancienne internationale de football et intervenante à EVE

– Notre interview de Fabienne Broucaret, journaliste sportive, auteure de Le sport féminin, dernier bastion du sexisme?

– Notre interview d’Alexandra Zivy, Events & Brand Manager de Danone, en charge de l’organisation de la Danone Nations Cup et de la Danoners World Cup

ET AUSSI…