Des expert-es éclairent la réflexion sur l'égalité

Eve, Le Blog Développement personnel, Egalité professionnelle, Leadership, Rôles modèles

Les best of de l’été (6)

 

 

 

Notre série des best of de l’été se termine cette semaine avec une sélection de nos meilleures interviews d’expert-es.

Ils et elles sont économistes, sociologues, psychologues, linguistes mais aussi coachs, consultant-es, éditeur ou éditrice. Ils et elles nous ont fait part de leurs travaux de recherche et de leurs retours d’expérience pratique sur toutes les questions qui nous intéressent : l’égalité professionnelle, le management et le leadership, le développement personnel, les représentations sociales et les intéractions humaines…

 

 

Egalité et performance : croire en l’efficacité du changement sans perdre de vue l’objectif premier de justice

> Aniela Unguresan, la co-fondatrice de la Fondation EDGE nous a expliqué de quelle façon une politique d’égalité en entreprise entraîne des dynamiques extensives de changement et à quel point entrer dans la démarche d’innovation par l’angle « gender » permet d’oeuvrer rapidement aux transformations dans toutes les dimensions de l’activité.

> L’économiste Hélène Périvier a abordé avec nous les ambiguïtés d’une rhétorique qui renverrait trop strictement et systématiquement l’égalité à un moyen de gagner en performance. Oui aux démarches de transformations sociales porteuses de voies innovantes pour la croissance! Mais gare aux tentations essentialistes qui confineraient les femmes à un style de leadership restrictif… Et attention aussi à ce que l’objectif d’égalité reste premier même au cas où ses effets sur la performance économique devaient s’éroder.

 

 

Différence n’implique pas inégalité… Et égalité ne signifie pas indifférence

> La coach Valérie Rocoplan, intervenante à EVE, nous a livré sa vision du talent au féminin et au masculin. Pour elle, promouvoir les différences, c’est une authentique démarche d’égalité parce qu’il y va et de la considération des personnalités uniques et de la possibilité de rencontres riches et mutliples.

> La chercheuse en management Sarah Saint-Michel nous a présenté ses travaux sur les styles féminin et masculin de leadership. Comment une apparente bienveillance à l’égard des femmes au travail et qui plus est aux postes de gouvernance peut se retourner contre elles? Et pourquoi la question de la mixité doit toujours s’articuler avec celles de la diversité pour échapper à la tentation de la complémentarité et s’ouvrir au contraire vers la valorisation de chaque individu, quel que soit son genre, quels que soient ses particularités.

 

 

L’égalité, c’est l’affaire de toutes et tous

> Brigitte Grésy nous a accordé deux entretiens au cours de ces 18 derniers mois. Dans le premier, elle a évoqué le poids des stéréotypes pour les hommes aussi, quand pour satisfaire aux critères d’une virilité caricaturale, ils supportent une pression excessive et se privent de toute une large palette des joies de l’existence (et notamment de la parentalité). Dans le second, elle a à nouveau abordé la question des rapports entre les genres en mettant en évidence les effets de la montée en puissance des femmes sur le positionnemment social des hommes… Et les réactions d’enthousiasme comme de résistance que cela provoque.

> Antoine de Gabrielli, fondateur de Mercredi-c-Papa et initiateur du projet Happy Men nous a confirmé, depuis son point de vue d’homme et de père, que le masculin est aujourd’hui en plein questionnement : comment trouver (et prendre) sa place au boulot comme à la maison tout en partageant les espaces et responsabilités avec les femmes? Comment faire de l’égalité une vraie chance pour toutes et tous de vivre mieux, en plus grande harmonie et en plus large ouverture d’esprit.

 

Représentations : quand le « féminin » pose de subversives questions

> Le linguiste Bernard Cerquiglini nous a éclairé-es sur un sujet particulièrement discuté : la féminisation des noms de métiers et fonctions. Est-ce si incorrect qu’on le croit d’ajouter un « e » à la fin d’un mot quand celui-ci désigne un job, une responsabilité, un titre impliquant une position dans la société? Pourquoi les réactions sont si vives quand c’est à la langue française que l’on « touche »? Que se cache derrière les mots qui va bien au-delà de ceux-ci?

> Avec Laurence Dejouany, psycho-sociologue du travail et des organisations, nous avons abordé le sujet tabou entre tous : les femmes et l’argent. Si elles sont moins payées, est-ce seulement parce que les employeurs seraient sexistes? Ou bien ont-elles aussi une façon d’approcher le sujet de leur rémunération qui n’encourage ni leur propre conscience de leur valeur ni la reconnaissance juste de celle-ci par les autres. Et si les femmes arrêtaient de se justifier quand elles négocient leur salaire?

  

 

Manager et leader : un art et une science de l’être soi avec les autres

> La linguiste Henriette Walter a remonté avec nous l’étymologie du mot « manager ». Où l’on découvre que celui-ci est en étroit cousinage avec celui de… « Ménagère »! En comprennant de quelle façon le « ménage » a originellement inspiré le « manage », c’est un tout autre regard que l’on porte et sur les choses domestiques et sur celles du travail. Une invite à reconsidérer le sens et la valeur attribués aux rôles partageables des différents temps de vie.

> Ricardo Pérez-Nuckel et Jean-Edouard Grésy, co-fondateurs du cabinet AlterNego, nous ont initié-es à l’art et la science de la négociation. Quand, en prenant le parti de considérer que toute forme de « friction » engage la possibilité d’une partition co-écrite et interprétée à plusieurs, on peut envisager d’autres rapports à l’autre que l’opposition frontale, l’adhésion passive ou la fuite couarde… Et enfin, remettre au centre du motif les intérêts au sens propre et noble du terme, c’est à dire tout ce qui relève des valeurs et de la volonté.

> Avec l’éditrice Hélène de Castilla, directrice du département développement personnel d’Interéditions, nous avons retracé l’histoire des disciplines de l’être soi avec les autres. Comment autrefois traitées par le mépris (en « trucs de bonnes femmes« ), ces sciences qui font place aussi à l’irationnel et aux émotions ont acquis leurs lettres de noblesse ces dernières années… Et ce que cela dit, aussi, de nos besoins de sens, de sincérité, de relationnels sensibles…

 

 

Notre série des best of de l’été 2014 s’achève.

Dès lundi prochain, le blog EVE fait sa rentrée… Sur les chapeaux de roue : vous retrouverez toutes vos rubriques favorites (le palmablog, la revue de web, l’agenda du leadership, « concept à la loupe », « trois bouquins qui font du bien… », « la connaissez-vous »), de nouvelles interviews d’expert-es, de nouveaux portraits, de nouveaux articles consacrés aux initiatives de nos partenaires…

 

 

Marie Donzel, pour le blog EVE

 

 

ET AUSSI…