A la découverte d'Innov'Elles, le méta-réseau des femmes d'Orange

Eve, Le Blog Dernières contributions, Développement personnel, Egalité professionnelle, Leadership, Rôles modèles

 

Rencontre avec Christelle Cloarec, Community Manager Diversité Groupe chez Orange et Gabrielle Stypak, apprentie Community Manager chez Orange.

 

 

Dans le cadre de son grand dossier thématique consacré aux réseaux, le blog EVE part à la rencontre de celles et ceux qui ont construit et/ou animent les networks mixité des entreprises partenaires du Programme EVE.

Après les réseaux de Danone, le réseau SNCF au féminin, le réseau Women in Business de KPMG, les projecteurs sont braqués sur Innov’Elles, le méta-réseau des femmes d’Orange

 

 

Eve le blog : Bonjour Christelle, bonjour Gabrielle. Commençons par faire les présentations : qui êtes-vous ?

Christelle Cloarec : Je suis Community Manager Diversité Groupe. Mon métier consiste à animer le méta-réseau de femmes d’Orange Innov’Elles et à le déployer à l’international pour mettre en visibilité nos messages mixité et diversité. Je fais aussi l’interface avec les autres réseaux du groupe.

Gabrielle Stypak : Je suis alternante, étudiante en Master « innovation et création de contenus médiatiques » au CELSA. Je suis apprentie chez Orange, chargée de l’animation de la communauté et du réseau Innov’Elles.

 

  

Eve le blog : Aviez-vous, l’une et l’autre, des dispositions particulières pour vous intéresser à la question de la mixité et du leadership des femmes ?

Christelle Cloarec : Je ne me suis jamais sentie particulièrement discriminée en tant que femme mais j’ai évidemment conscience en observant mon entourage que les problématiques liées à l’égalité professionnelle constituent un véritable sujet sociétal et qu‘il faut s’engager pour que les entreprises progressent à ce sujet et montrent l’exemple. J’ai une âme de « colibri », je crois que tous et chacun-e individuellement, avons un rôle à jouer dans cette démarche. Toutes les bonnes volontés, toutes les personnes qui cherchent du sens dans leur vie, peuvent participer et contribuer à leur façon, à changer le monde.

Gabrielle Stypak : La thématique de l’égalité femmes/hommes me tient à cœur depuis longtemps. J’appartiens à une génération qui a toujours vu les mères travailler et nous avons été élevé-es à une époque où l’égalité femmes/hommes est un sujet dans les médias, dans les débats politiques, dans les discussions en famille ou entre copains. Pourtant, il faut bien faire le constat qu’il reste encore des combats à mener, car l’égalité n’est pas une réalité effective. Il me paraît indispensable d’agir, en prolongeant le travail des générations précédentes avec les codes et les moyens de notre époque.

 

 

Eve le blog : Pouvez-vous retracer pour nos lectrices et lecteurs l’histoire du réseau Innov’Elles?

Christelle Cloarec : Innov’Elles est né de la volonté de leaders femmes du Groupe, et initié par Delphine Ernotte Cunci (ndlr : ex-Directrice Générale d’Orange France, qui vient d’être nommée à la Présidence de France Télévisions), de valoriser les talents féminins et de trouver des solutions qui viennent des femmes elles-mêmes pour briser enfin le plafond de verre. Nilou Soyeux, la Directrice de la Communication Interne du Groupe a tout de suite pensé à un réseau. Un réseau de femmes permet de travailler à la fois sur l’individuel et le collectif, de partager les expériences et d’agir de façon organisée. C’est aussi un espace intrapreneurial qui offre un terrain de jeu différent du cadre professionnel et permet à certaines personnes de se révéler sous un autre jour.

Gabrielle Stypak : Le réseau a été officiellement créé le 14 février 2013 et il a immédiatement bénéficié du soutien des dirigeant-es du Groupe qui ont notamment décidé de dédier une équipe à son animation et à son déploiement.

Christelle Cloarec : En effet, Innov’Elles est un espace de liberté et d’autonomie pour ses membres tout en s’inscrivant pleinement dans la stratégie de l’entreprise. Les femmes du réseau le conçoivent comme un véritable outil de co-création dépassant d’ailleurs le seul sujet de l’égalité. Le réseau est articulé autour de « laboratoires d’idées » qui s’emparent de thèmes très variés, ayant trait à la question des carrières féminines mais aussi au business, aux produits… Et proposent des animations comme les rencontres de speed-networking.

 

 

Eve le blog : Peut-on donner des exemples de thèmes adressés par les « labos d’idées » d’innov’Elles?

Gabrielle Stypak : Il y a un « labo » qui travaille sur la mobilité (ndlr : « Femmes mobiles » dont Emmanuelle Jardat nous parlait il y a quelques semaines), un « labo » qui se penche sur le « sac à main digital » pour imaginer la besace utile du futur ; il y a encore un « labo » qui se penche sur l’avenir des boutiques Orange… Nos femmes sont passionnées par l’innovation, ce n’est pas étonnant car c’est bien sûr le cœur de métier d’Orange. Cependant, au regard du faible taux de féminisation de la filière digitale, il est nécessaire de rappeler qu’il y a une appétence équivalente pour ces métiers chez les femmes que chez les hommes.

 

 

Eve le blog : Concrètement, comment les membres du réseau intéragissent au jour le jour? Y a-t-il des rendez-vous réguliers? Des événements organisés?

Christelle Cloarec : Innov’Elles est le méta-réseau d’Orange qui compte par ailleurs 10 autres réseaux de femmes et/ou mixtes en France et à la Réunion. Chaque réseau s’auto-gère, fonctionne à sa façon et organise ses propres rencontres. Innov’Elles encourage et met en visibilité leurs actions, notamment au travers d’une plateforme digitale commune, accessible depuis l’intranet Groupe et des réunions bimestrielles inter-réseaux.

Gabrielle Stypak : Innov’Elles est effectivement l’une des 2400 communautés de Plazza… Et parmi les plus dynamiques ! Un peu comme vous le faites avec le blog EVE, que nous suivons d’ailleurs très attentivement, c’est un média qui parle à la fois de nous et de ce qui se passe ailleurs : on y trouve de l’actu sur la vie de nos réseaux, des interviews écrites ou filmées des femmes inspirantes du groupe, et on y trouve aussi des contenus qui ouvrent le regard sur le monde : des conseils de lecture, un agenda, des débats d’idées…

 

 

Eve le blog : Le réseau Innov’Elles s’est-il fixé des objectifs de performance? Comptez-vous par exemple atteindre un nombre critique de membres?

Christelle Cloarec : Innov’Elles compte aujourd’hui plus de 2800 membres, et c’est un chiffre en constante augmentation. Nous avons chaque mois une centaine d’adhésions supplémentaires. Mais le nombre de membres d’un réseau n’est pas le critère le plus utile pour appréhender son dynamisme. Le vrai défi, c’est que le réseau soit vivant et qu’on ait envie de partager, d’échanger et de s’y engager vraiment. Il faut que l’enthousiasme soit nourri par l’attractivité de ce qu’il se passe au sein du réseau.

Gabrielle Stypak : Nous innovons en permanence à mesure que le sujet de l’égalité gagne en maturité et que les membres expriment de nouvelles demandes. Il y a des formules qui ont toujours du succès, comme les ateliers de speed-networking, les formations au personal branding ou aux stratégies d’e-réputation. Nous en imaginons d’autres : nous allons par exemple lancer les ateliers de développement personnel

 

 

Eve le blog : Christelle, vous avez également pour mission de déployer la culture du « women networking » partout où le Groupe est installé. Quelle stratégie mettez-vous en oeuvre pour relever ce défi?

Christelle Cloarec : J’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur une culture de l’égalité déjà répandue dans le groupe. Nous avons plusieurs filiales labellisées GEEIS et dans toutes ou presque, il y a des initiatives en faveur de la mixité (c’est d’ailleurs souvent bien plus qu’un début, c’est parfois des projets très aboutis, de grande qualité). Mon rôle est de communiquer sur toutes ces démarches, qui sont le fait d’Orange, de réseaux de femmes, de groupes d’individus motivés. Je souhaite mettre en visibilité les initiatives les plus porteuses et encourager des dynamiques de coopération entre les acteurs de la mixité, partout où Orange est installé.

 

  

Propos recueillis par Marie Donzel, pour le blog EVE. Avec la complicité de Maryse Droff et Antonina Szulc, pour Orange.  

 

 

Lire aussi : 

– Dans notre rubrique « concept à la loupe », un décryptage complet de la notion de « réseau »

– Notre boîte à outil pour un networking efficace, avec l’experte des réseaux professionnels de femmes, Emmanuelle Gagliardi

– Notre rencontre avec les animatrices du réseau international PWN

– Notre interview de Marine Gianfermi, ex-apprentie chez Orange, alors en charge de l’animation du réseau Innov’Elles, aujourd’hui coordinatrice du projet des Etableurs

 

 

 

ET AUSSI…