Le réseau parisien d'EPWN vu de l'intérieur : retour sur la "Galette des reines"

Eve, Le Blog Dernières contributions, Egalité professionnelle

Eh oui, on ne dit pas « galette des rois » dans cet évènement annuel qui rassemble près de 200 femmes en activité, entrepreneuses, « pédégères » et salariées pour un networking de folie !

C’est ma 2ème année, n’étant adhérente à EPWN (European Professional Women’s Network) que depuis l’an dernier, chaque fois j’y vais un peu timide en pensant que je serai un peu perdue et aussitôt, la chaleur du lieu, l’accueil des organisatrices, les petits trucs qui aident à briser la glace (cette année, sur une étiquette posée sur notre poitrine, le métier qu’on rêve de faire)  permettent de se sentir bien et de nouer des contacts incroyables.

Ce que j’ai préféré cette année ?

Rencontrer de très jeunes femmes qui cherchent activement à concilier leurs valeurs avec leur activité professionnelles, en combinant service, valeur ajoutée sociale et protection de l’environnement, à l’image des 3 entrepreneuses finalistes d’un prix dont le résultat final sera annoncé courant février

La galette au chocolat, un must !

Tout l’année, les adhérentes (par le biais de leur entreprise ou individuellement) peuvent s’inscrire aux rencontres, dîners, proposés par EPWN, y compris l’évènement Best-Of sur une journée en présence de femmes d’exception comme Michèle Fitoussi, écrivaine et journaliste, ou Avivah Wittenberg-Cox, militante de la cause des femmes et célèbre pour son livre « Why women mean business ».

Catherine de Danone

ET AUSSI…