Unatti & InterVenir : une association gagnante pour le programme de cross-mentoring EVE2EVE

Eve, Le Blog Best practices, Développement personnel, Innovation

EVE2EVE est le programme de cross-mentoring développé par Catherine Thibaux à l’initiative du Comité des Sages d’EVE. Particulièrement apprécié de la communauté des EVEsien·nes, ce dispositif de co-développement personnel et professionnel par et avec des pairs issu·es d’entreprises de secteurs variés prend de l’ampleur grâce à l’association originale entre la société de conseil InterVenir fondée par Catherine Thibaux et la société Unatti, fondée par Victoria Pell, également experte sur la pratique du mentoring et qui a développé une plateforme de e-mentoring pour démultiplier le développement des soft skills et des digital skills.

 

Pourquoi associer Unatti et InterVenir dans le cadre du programme de cross mentoring EVE2EVE? 

Catherine Thibaux

Catherine Thibaux : il s’agit d’abord d’une belle rencontre avec la fondatrice d’Unatti, Victoria Pell, dont l’enthousiasme et la rigueur m’ont convaincue qu’une plateforme digitale apporterait un plus aux démarches de mentoring. Unatti apporte des réponses efficaces aux problématiques  d’inscription (faite par chaque entreprise partenaire du Programme sur l’impulsion du Comité des Sages) et de pairing (construction des binômes) que je faisais à la main les années précédentes, en y passant beaucoup de temps, à partir de grands tableaux Excel que les candidats au mentoring avaient remplis.

Victoria Pell

Victoria Pell : Nous avons échangé régulièrement et j’ai beaucoup apprécié l’expertise et l’élan vis-à-vis de cette pratique de mentoring qui animent Catherine Thibaux au quotidien. En outre, comme j’accompagne le mentoring du Programme Octave depuis 4 ans, j’avais vraiment envie de collaborer au mentoring du Programme EVE. La problématique du leadership au féminin a tant à gagner de ces échanges informels et de développement personnel que constitue la pratique du mentoring. 

 

Qu’est-ce qui reste et qu’est-ce qui change dans le programme EVE2EVE avec cette association ? 

Catherine Thibaux : Rien ne change sur le fond. EVE2EVE reste un programme de cross-mentoring destiné à entretenir l’esprit de communauté et la flamme des EVEsien·es tout en leur apportant une offre originale de développement personnel et professionnel qui les aide à bâtir et affirmer un leadership inspiré et équilibré. L’association avec Unatti permet au dispositif de gagner en pertinence et en agilité.

 Victoria Pell : En 2017, seules les fonctionnalités d’unatti.com pour le matching et le bilan final ont été utilisées. La technologie de matching favorise l’autonomisation des personnes dans la définition de leurs attentes à l’égard d’une relation en même temps qu’elle permet de piloter plus finement le pairing. On gagne aussi en valeur ajoutée au moment du bilan final où de la même façon, les participant·es sont invité·es à se connecter sur le site. Elles et ils peuvent s’attribuer des badges de compétences pour valider les acquis et reconnaître que l’échange a été fructueux. En outre, les bilans sont partagés au sein du binôme, dans une intention collaborative qui incite au feedback en toute transparence pour bien clôturer son mentoring.

 

Quels sont les retours des participant·es sur l’expérience?  

Victoria Pell : dès la 1ère semaine, 88 participant·es s’inscrivaient. Ce qui nous a indiqué d’emblée un réel intérêt de la communauté.

Catherine Thibaux : Après quelques tâtonnements sur le poids des critères à faire prendre en compte par l’algorithme (par exemple fallait-il privilégier la proximité géographique ou les points de développement évoqués?), le binômage a bien fonctionné, les binômes proposés par la plateforme étant ensuite validés un par un par Victoria et moi. Le but étant de mettre en place les conditions optimales d’une relation enrichissante et confiante qui n’appartienne qu’aux mentors/mentees.

Victoria Pell : Les bilans sont en cours de complétion mais parmi les réponses déjà recueillies, il ressort que 78% des participant·es se disent satisfait·es de la mise en relation. Les binômes sont également satisfait·es de l’utilisation de la plateforme (intuitive et facile d’utilisation). Les freins évoqués parmi les répondant·es sont le manque de disponibilité et la difficulté à organiser des rencontres « in real life ». Bien qu’il  y ait toujours une déperdition parmi les binômes, due à des mobilités, à des situations professionnelles et personnelles de chacun·e, celles et ceux qui ont pris le temps de s’engager sérieusement dans leur mentoring témoignent d’un réel enrichissement.

 

Comment envisagez-vous la suite de votre collaboration ?

Catherine Thibaux : Nous avons décidé de renouveler notre collaboration pour 2018 si le Comité des Sages en est d’accord et pour ma part, je suis persuadée que cet outil (déjà utilisé par le programme Octave et par quelques entreprises du programme Eve pour leurs programmes de mentoring internes) va démocratiser le mentoring en le rendant accessible à tout·e collaborateur/collaboratrice, dès lors que l’entreprise le décidera (des entreprises comme la SNCF par exemple avec son réseau SNCF au féminin mène la danse sur l’élargissement du mentoring à un vaste public).

Victoria Pell : D’autres fonctionnalités peuvent aussi être utilisées si la décision d’élargir le programme est prise. Par exemple : des outils de formation disponibles en ligne, du contenu de e-learning, de la curation de contenu vidéo en lien avec les sujets du mentoring, des tests de personnalité ou des jeux sur l’écoute et la bienveillance etc.

 

Pourquoi le mentoring ? from victoriapell@unatti.com on Vimeo.

 

Propos recueillis par Marie Donzel, pour le webmagazine EVE.