EVE International 2018 : les temps forts de la deuxième journée du séminaire

Eve, Le Blog Dernières contributions, Leadership

Le 9è séminaire EVE international s’est poursuivi ce 3 octobre 2018 à Evian. Retour sur les temps forts de cette seconde journée.

Affirmer son être-soi original, avec Myriam Cohen-Welgrym

Myriam Cohen-Welgrym fut l’une des pionnières d’EVE, parmi les femmes à avoir imaginé le programme et parmi les participant·e·s de la première édition du séminaire en 2010. Elle a fait aujourd’hui son grand retour, de l’autre côté du miroir : sur la scène de la Grange au Lac. C’est une femme aux mille et une vies : un poste à très hautes responsabilités dans un groupe international, des talents de dessinatrice, une plume fine d’autrice et la cause de l’empowerment des femmes chevillée au cœur. De tout cela, elle a fait un livre, Et tu oseras sortir du cadre, qui rend hommage à l’expérience EVE en même temps qu’il donne toute une série de judicieux conseils pour réaliser concrètement l’idéal d’être soi-même et d’imposer son style original de leadership… Un moment joyeux et malicieux, riche d’enseignements pour toutes celles et tous ceux qui assument leur ambition tout en refusant de se prendre trop au sérieux !

Pour le frottement des cultures, des idées et points de vue, avec Franck Riboud

Comme chaque année, la séance de questions/réponses avec Franck Riboud, Président du Conseil d’Administration de Danone a remporté un franc succès. Le dirigeant a exprimé sa vision du management, qui requiert selon lui trois qualités principales : « l’intuition, le courage et la créativité ». A cela, il ajoute la nécessité de toujours se « frotter » au différent de soi, pour ne jamais céder à la tentation de croire que c’est dans la familiarité que se trouve la vérité . En matière de diversité, justement, Franck Riboud a fait part de la nécessité d’articuler les questions de mixité de genre avec celles de mixité sociale et de diversification des formations et parcours.

Focus sur les best & next practices des entreprises, avec le Comité des Sages

Le Comité des Sages, instance représentative des entreprises partenaires, est venu présenter ses activités et ses projets aux EVEsien.nes. Animée par Sylvie Bernard-Curie, Présidente du Comité des Sages, , la table ronde a permis de rappeler tout ce qu’EVE a impulsé dans les entreprises (des dispositifs de mentorat, des réseaux mixité, la création d’indicateurs permettant de suivre avec précision la progression de la mixité à tous niveaux de responsabilités…) et en interentreprises (le cross-mentoring EVE2EVE, l’after d’été, le rapport EVE & Donzel sur le chiffrage de l’égalité professionnelle)…  


Négocier les barrières à la coopération, avec Jean-Edouard Grésy

Jean-Edouard Grésy, associé fondateur d’AlterNego, a ensuite livré une tonique conférence sur la conflictualité et la négociation. De références érudites en irrésistibles traits d’humour, d’extraits de films en restitutions d’études scientifiques, l’anthropologue du droit a décrypté les réactions ordinaires (et inefficientes) en situation de conflit : fuite, riposte agressive, tentation de céder sans contrepartie… Pour proposer une autre approche, inspirée notamment de l’art martial Wing Chun : équilibre, capacité à aller dans le sens de l’autre et re-cadrage de l’échange par le questionnement permettent de lever les obstacles à la relation et d’engager la coopération. 

Une leçon d’empowerment, avec Nilushika Silva Jayaweera

Nilushika Silva Jayaweera a clôturé la session des plénières de la seconde journée d’EVE par le bouleversant témoignage de son parcours. Orpheline, « Nilu » a quitté son Sri-Lanka natal à l’âge de 20 ans pour devenir « maid » à Singapour afin de subvenir aux besoins de sa fratrie. Seize ans durant, elle a été au service de familles plus ou moins ouvertes, plus ou moins à l’écoute de son besoin d’avoir une chance de se choisir une existence à soi. Et puis, un jour, elle a pu suivre une formation en microfinance. Alors, elle est devenue entrepreneure, créant NiluTea, une société de production de thés équitables et respectueux de l’environnement. Aujourd’hui, sa société exporte partout dans le monde… Et Nilushika a fondé une ONG qui œuvre à l’empowerment des femmes rurales. Son message : « si j’ai pu le faire, vous pouvez aussi ». Comprendre : vous dépasser vous-même pour contribuer à changer le monde. Standing ovation pour cette femme qui a aussi fait démonstration par sa posture, tout au long de son intervention, que le charisme puise aussi sa source dans l’émotion pure.

Party time !

A l’heure où nous bouclons ce reportage, les participant·e·s se préparent pour la grande soirée dance & network d’EVE. Suspense, suspense ! Quelle entreprise remportera cette année le trophée des meilleurs ambianceurs ? Les paris sont ouverts…

ET AUSSI…