EVE International 2018 – Les temps forts de la 3è journée du séminaire

Eve, Le Blog Dernières contributions, Leadership

Inspiré·e·es par les plénières, énergisé·e·s par les ateliers des deux premières journées et par la soirée dance & network de la veille, les participant·e·s ont abordé ce 4 octobre 2018, la dernière séquence de l’expérience EVE dans les meilleures dispositions.

Oser agir, oser donner, avec Chékéba Hachemi

A peine sorti·e·s des ateliers du début de journée, les Evesien.ne·s ont rejoint la Grange au Lac pour assister à l’intervention de Chékéba Hachemi. Poignant témoignage que celui d’une femme ayant fui son Afghanistan natal lors de l’invasion soviétique et qui a fondé en France l’association Afghanistan libre qui œuvre en faveur de l’éducation, de la santé, de la sécurité et de l’empowerment des femmes dans le monde. On lui doit aussi la création du Guide des Expertes, un annuaire complet de femmes qui connaissent sur le bout des doigts leur sujet et ne demandent qu’à aller éclairer l’actualité dans les médias : pour que plus jamais personne ne puisse répondre à la problématique de la sous-représentation des expertes sur les antennes : « des femmes compétentes, on a bien cherché, mais on n’a pas trouvé ! ». Elles sont là, sur la scène d’EVE, et partout ailleurs.

Oser être soi, oser être vrai·e, avec Thomas d’Ansembourg

Grandiose séquence finale avec Thomas d’Ansembourg, conférencier star de la Communication Consciente et Non Violente. L’approche qui consiste à développer une écologie relationnelle durable, part de la connaissance et du respect de l’être soi par soi. Cessons d’être gentils, soyons vrais !, proclame Thomas d’Ansembourg : développons une intériorité transformante, faite d’une estime de soi musclée et d’une capacité renforcée d’accueil de la différence et soyons positivement impactant sur nos environnements proches comme plus globaux. Et osons enfin aller vers les autres pour nous rencontrer nous-mêmes !

Après EVE, EVE continue

Le 9è séminaire EVE International s’achève… Mais ce n’est que le début de l’aventure d’un changement de mindset qui change le monde pour les 380 participant.es qui ont désormais rejoint une communauté forte de 3200 « change makers » en capacité d’agir dans leurs organisations.

ET AUSSI…