Destination égalité Atlantique : un challenge théâtral pour parler sans fard d’égalité

Eve, Le Blog Dernières contributions, Egalité professionnelle

Organisé par Gwendoline Cazenave, directrice TGV Atlantique et Thérèse Boussard, directrice de la zone de production Atlantique SNCF Réseau, ce challenge théâtral sur la mixité, l’égalité professionnelle et la lutte contre le sexisme a été l’occasion de porter des messages très forts et de révéler la créativité et les talents artistiques des collaborateurs et collaboratrices de l’entreprise. Un grand moment d’intelligence collective et d’émotions !    

Tout a commencé il y a plusieurs semaines par un partenariat avec la société de production Pardi  fondée par Maxime Ruszniewsky (ex-conseiller de Najat Vallaud-Belkacem et récemment sacré « homme féministe de l’année”) qui a proposé aux collaborateurs et collaboratrices de SNCF une véritable expérience d’empowerment individuel et de travail collaboratif. Elles et ils ont identifié les thématiques sur lesquelles s’exprimer (de la parentalité au travail aux violences sexistes et sexuelles en passant par la charge mentaleles stéréotypes ancrés dès le plus jeune âge, le plafond de verre, la mixité des métiers, les freins intériorisésl’autocensure, le manterrupting, l’histoire des droits des femmes…), ont eu carte blanche pour la forme (sketch, parodie de jeu télé, chanson, court-métrage…), ont écrit le scénario, mis en scène, travaillé leur jeu et répété pour être au top le jour J…

Et puis le résultat est là, magique : une cinquantaine de salarié·e·s SNCF issu·e·s de 9 villes en France montent sur scène en équipes pour jouer leurs saynètes. Elles et ils sont costumé·e·s, ont le trac (un marqueur du talent, disait la grande Sarah Bernhardt !) et osent se lancer. Avec une énergie remarquable. Une fantaisie irrésistible. Une générosité communicative. Elles et ils prennent du plaisir à jouer ensemble, fier·e·s de porter les couleurs du combat pour l’égalité devant leurs collègues et plusieurs dirigeant·e·s de SNCF. Successivement, la salle rit à gorge déployée, frissonne d’émotion, a les larmes aux yeux… La parole est vraie, engagée et intelligente. Les messages passent, les consciences s’éveillent.

Pendant l’entracte, Marie Donzel, directrice associée du cabinet AlterNego et membre du jury de ce concours théâtral, propose une conférence sur le pouvoir des histoires et salue la démarche de Destination Egalité Atlantique, qui précisément, invite chacun·e à prendre la parole pour dire le monde d’hier, celui d’aujourd’hui et celui que l’on veut demain … Car, « les mots justes prononcés au bon moment sont de l’action » dit-elle en conclusion, citant Hannah Arendt.

A l’issue de la représentation, le jury composé, avec Marie Donzel, d’Antoine de Gabrielli, fondateur d’Happy Men Share More et Virginie Chapron-Du Jeu, Présidente du réseau Alter Egales de la Caisse des Dépôts, délibère… Pas facile de départager des équipes toutes plus talentueuses les unes que les autres. Finalement, c’est la saynète « Un jour de recrutement ordinaire » interprétée par l’équipe Kaolin and cow de Limoges qui remporte le grand prix.

Le jury a voulu récompenser cette mise en miroir d’un double recrutement donnant à comprendre que les stéréotypes sexistes et les stéréotypes sur les métiers n’épargnent pas plus les hommes que les femmes.

Le public décerne son prix coup de cœur à l’équipe bordelaise des Voyageurs de St Jean pour son clip en live sur les violences faites aux femmes. Patrick Jeantet, Président Directeur général de SNCF Réseau, remet cette récompense en manifestant son admiration pour la qualité du spectacle Destination Egalité Atlantique et en renouvelant son soutien à SNCF au Féminin, formidable laboratoire d’idées et d’initiatives qui chaque jour, œuvre à développer des projets et des personnes au bénéfice de la transformation de toute l’entreprise.

Valentine Poisson pour le webmagazine EVE

ET AUSSI…