Les 5 infos égalité / mixité à retenir de février 2020

eveprogramme Actualité, Dernières contributions

Comme chaque mois, le programme EVE vous présente les 5 infos qu’il ne fallait pas manquer sur le front de l’égalité professionnelle, de la mixité et du leadership équilibré.

 

Le projet du mois – Des quotas pour les ComEx 

Le gouvernement français prépare un projet pour plus de parité dans les comités exécutifs au sein du CAC 40. C’est Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, accompagnée du ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, qui devra présenter un dispositif visant à favoriser l’accès des femmes à ce niveau de responsabilités. En décembre 2019, Brigitte Grésy, Présidente du Haut Conseil à l’Égalité entre les hommes et les femmes, a recommandé les quotas pour les comités exécutifs et pour les comités de direction des sociétés cotées dans son rapport « L’accès des femmes aux responsabilités et rôle levier des financements publics ». L’objectif est d’atteindre le taux de 20% de femmes d’ici 2022 et de 40% d’ici 2024. Cela représenterait encore une avancée après la Loi Copé-Zimmermann, de 2011, qui fixe un quota obligatoire de 40% de femmes dans les conseils d’administration dans les entreprises cotées et dans les sociétés avec plus de 500 salariés permanents. Selon le Baromètre de la diversité dans les conseils d’administration 2019, toutes les entreprises concernées ont aujourd’hui atteint ce seuil et, pour 30% d’entre elles, les femmes représentent entre 50% et 60% des membres du CA.

 

L’ouverture du mois – Les femmes peuvent désormais devenir commandantes dans l’armée indienne

La Cour suprême indienne a ordonné au gouvernement fédéral indien d’octroyer des postes de commandement permanents aux femmes. Cette décision historique s’est faite sans l’aval du gouvernement, qui y était opposé. La justice a finalement estimé que les arguments contraires à cette mesure étaient basés sur des stéréotypes de genre : en résumé, que « l’armée n’était pas prête » en raison des « normes sociales ». L’avocate Meenakshi Lekhi rappelle la main d’œuvre inestimable que constituent les femmes militaires en termes de capacités humaines, intellectuelles et physiques (même si elles ne représentent que 4% des effectifs de l’armée dans ce pays) : « Si elles sont dans l’armée, c’est qu’elles ont déjà démontré leur puissance ». Désormais, les femmes pourront travailler sans limitation de temps dans les unités de soutien aux combats (éducation, droit et logistique, par exemple).

 

La mesure parentalité du mois – La Finlande offrira une période égale de congé parental aux femmes et aux hommes

Inciter les hommes à passer plus de temps avec leurs enfants et en finir avec les inégalités dans le cadre domestique : c’est l’objectif de la nouvelle mesure du gouvernement finlandais. Pour cela, le gouvernement a annoncé le projet d’un congé parental de durée équivalente pour les deux parents – une allocation portée à 14 mois (divisés en 164 jours par parent). La Ministre de la santé et des affaires sociales, Aino-Kaise Pekonen, a préconisé une « réforme radicale des prestations familiales » et a affirmé que l’idée était de renforcer « le bien-être, l’égalité des sexes et la bonne relation entre les parents dès le départ ». Le congé maternité est de 4,2 mois actuellement en Finlande – 2,2 mois pour les pères. Six mois supplémentaires de congé parental peuvent également être demandés. Mais seulement un père sur quatre « ose » franchir le pas…

 

L’engagement du mois – Une charte pour dire « bye bye » au sexisme et « welcome » au bien vivre au travail

L’ONG Business Professionnal Women (BPW) a lancé le 14 février 2020 une « charte égalité » intitulée « Bye Bye Sexisme, Plus Belle ma Boîte » lors d’un événement au Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEUM) à Marseille. Ce document a pour but principal de lutter contre le « sexisme en entreprise », comme le souligne la présidente de BPW, Marie-Laure Guidi : « Je suis Marseillaise, cette région est souvent pointée pour des comportements machistes. Je tenais à faire partir cet élan contre le sexisme d’ici. Ensemble, nous sommes condamnés à réussir ». La charte a déjà été signée par une cinquantaine d’entreprises de la région.

 

La tenue du mois – La robe de Natalie Portman aux Oscars 2020

Pour dénoncer l’absence de diversité parmi les nominations aux Oscars 2020 (il n’y avait que des hommes dans la catégorie « Meilleur réalisateur », par exemple), l’actrice Natalie Portman a porté une robe affichant les noms de 8 réalisatrices derrière des films acclamés par la critique en 2019.  « Je voulais mettre en valeur les femmes qui n’ont pas été reconnues pour leur travail incroyable cette année, d’une façon subtile », a affirmé la star hollywoodienne, qui a rendu hommage à Lorene Scafaria (Hustlers), Lulu Wang (The Farewell), Greta Gerwig (Little Women), Mati Diop (Atlantics), Marielle Heller (A Beautiful Day in the Neighborhood), Melina Matsoukas (Queen & Slim), Alma Har’el (Honey Boy), et Céline Sciamma (Portrait of a Lady on Fire).

 

Marcos Fernandes, pour le webmagazine EVE