Quand un dirigeant suit le mode d’emploi

Eve, Le Blog Egalité professionnelle, Rôles modèles

Sorti en 2010, le dernier ouvrage à succès d’Avivah Wittenberg-Cox,  « How women mean business, a step by step guide to profiting from gender balanced business » est désormais disponible en français sous le titre « Mixité dans l’entreprise, mode d’emploi ».

La fondatrice et Présidente d’honneur du Réseau Européen Professionnel des Femmes y milite pour un bilinguisme de genre dans les organisations en général et les entreprises en particulier. Pour parvenir à ce nouveau mode de management et construire une stratégie de croissance, elle y  propose notamment quatre étapes à mettre en place  : audit, sensibilisation, harmonisation et prérennisation. « Une lecture indispensable pour tout dirigeant qui souhaite mettre à profit les différences femmes/hommes et en faire un levier de développement », selon Jean-Pascal Tricoire, pdg de Scheider Electric, qui en a signé la préface. Un texte de dirigeant et d’homme, à conseiller à tous les dirigeants et à lire ci-dessous.

 « Aux hommes qui écoutent,
Aux femmes qui osent,
Aux entreprises (et aux pays) qui éclairent le chemin.

Les entreprises ont enfin compris les bénéfices de la diversité et ont
intégré que la collaboration et la confrontation des différences augmentent
significativement compétitivité et créativité.
En conséquence, beaucoup de sociétés s’engagent dans de vastes programmes visant à mixer leurs collaborateurs de nationalités différentes.
Paradoxalement, la diversité la plus naturelle – celle des sexes – progresse lentement et avec plus de difficulté.

La mixité est pourtant devenue un thème majeur des stratégies de ressources humaines, et cela, pour des raisons évidentes.
Dans la guerre mondiale pour les meilleurs talents, les entreprises ne
doivent tout simplement pas se priver de la moitié des cerveaux  de la
planète. Rappelons que, dans les principaux pays du monde, les femmes sont majoritaires parmi les diplômés de l?enseignement supérieur et que les négliger priverait toute société de la moitié du potentiel mondial en
matière grise.
Au-delà de ce premier motif, la mixité est aussi un puissant catalyseur de
croissance. Nos clients et leurs  décideurs sont de plus en plus souvent
des femmes, et seules des personnes du même sexe sont à même de comprendre avec finesse leurs besoins A cela, il faut ajouter que l’équilibre homme femme établit des conditions de travail plus harmonieuses dans l’entreprise. Les équipes mixtes abordent les sujets avec plus de sensibilité et d’équilibre. Les femmes nouent des liens différents avec leurs équipes et leurs pairs,  et font souvent preuve de plus de maturité dans leur ambition professionnelle.
Enfin, bien évidemment, les organisations mixtes, de par la somme de leurs
différences,  sont plus innovantes et  génèrent une créativité très
supérieure.

Talents, croissance, harmonie et innovation, mixité rime avec
compétitivité (…) . »

ET AUSSI…