A la RATP, la mixité, ça se joue sur le terrain…

Eve, Le Blog Dernières contributions, Développement personnel, Egalité professionnelle, Leadership, Responsabilité Sociale, Rôles modèles

Les Mercredis du handball de la RATP : pour favoriser le lien entre la jeunesse et l’entreprise, l’égalité professionnel et le leadership féminin et la mixité sociale

Imaginons une entreprise désireuse de s’engager à la fois en faveur de l’égalité professionnelle et du leadership au féminin, de la mixité sociale et du développement de la pratique sportive en entreprise…


Imaginons une entreprise qui aurait la bonne idée d’emmener  ses cadres et salariées challenger les jeunes filles des quartiers sur un autre terrain que celles qu’elles ont, les unes et les autres, l’habitude de pratiquer…


Imaginons une entreprise qui mettrait en place des rencontres sportives entre femmes actives insérées dans le monde professionnel et jeunes filles au seuil de l’âge adulte et du commencement de leur carrière?


Des femmes actives à la rencontre de femmes au seuil de leur vie professionnelle

 

De l’imagination à la réalité, de l’idéal à la possibilité, de l’ambition à sa concrétisation, la RATP a initié il y a trois ans les Mercredis du handball, avec le soutien de la Fédération Française de Handball (l’une des plus mixtes du milieu sportif) et d’une marraine de choix, la championne Amélie Goudjo. Le principe  des Mercredis du handball, c’est d’abord d’emmener des femmes de la RATP, conductrices, chèfes de chantier, ingénieures et cadres, sur le terrain, là où vivent les jeunes filles, là où elles sont scolarisées, qui à Val-De-Pantin, qui à Clichy-La-Garenne, qui à Ris-Orangis ou à Orly.


Débats, networking et match…

 

Chaque Mercredi du handball commence par un débat sur les stéréotypes métiers, lors duquel les jeunes filles sont invitées à découvrir par elles-mêmes qu’elles ont bien plus de cordes à leur arc et d’opportunités professionnelles qu’elles l’imagineraient a priori et que les métiers qu’elles croient faits pour les hommes leur sont aussi ouverts, qu’elles ont aussi quelque chose à y apporter. S’ensuit une présentation de toutes les voies offertes par la RATP : 234 métiers, tous mixtes, pour tous les goûts et tous les talents. Puis, c’est déj-networking pour dialoguer en toute convivialité et pourquoi pas échanger cartes de visite et CV! Enfin, place au sport dans l’après-midi : on rappelle les règles du hand, on constitue les équipes et c’est le coup d’envoi ! On joue, ensemble, avec fair-play et en belle sororité. A l’issue du match, c’est remise des trophées et d’un kit sportif (ballons, équipements) aux joueuses, avant de se séparer… Pour peut-être bientôt se retrouver à bord d’un bus, au sein d’un centre technique, dans une boutique ou dans les bureaux du siège de la RATP.


Longue vie aux Mercredis!

 

Les Mercredis du handball, c’est au moins jusqu’en 2016

Les Mercredis du handball ont décidément tout pour plaire au blog EVE : inspiration positive et ambiance bienveillante, réflexion collective sur les stéréotypes, valorisation des potentiels de tout genre et de toutes générations, approche du développement de carrière par l’entraide et l’échange…

Quant à la meilleure nouvelle de cette fin janvier, c’est que la RATP vient de se réengager pour quatre ans auc côtés de la Fédération Française de Handball : les Mercredis ont de beaux jours devant eux!

 

;..


Marie Donzel


Pour aller plus loin :

– Une autre initiative de la RATP que nous avons récemment saluée : 9 futures stations de tramway porteront le nom d’une femme célèbre.
– Quand le Programme EVE partage les plus belles valeurs du sport : apprendre aux femmes à lancer la balle haut, fort et loin!
Le Prix Louise Tallerie, une initiative de notre partenaire Le Crédit Agricole, pour inciter les jeunes diplômées à oser se projeter dans les multiples métiers de la banque
– Notre coup de coeur pour le challenge « diversité » de Studyka, organisation qui favorise le lien entre l’université et les entreprises
– Notre interview exclusive de Carole Da Silva, Présidente de l’AFIP, qui a pour mission de promouvoir les jeunes talents issus de la diversité. A lire ou à podcaster.
– Notre rencontre avec Fabienne Broucaret, auteure de Sport, le dernier bastion du sexisme?

ET AUSSI…

Comments 1

  1. Pingback: A la RATP, les métiers n'ont pas de genre! | EVE Le Blog

Comments are closed.