EVE 2013 – retour sur la première journée : tous en choeur pour un leadership éclairé

Eve, Le Blog Actualité, Dernières contributions, Développement personnel, Egalité professionnelle, Leadership, Rôles modèles

La première journée d’EVE 2013 s’achève ce soir.

Ce matin, le « la » a été donné avec les plénières inspirantes de Joanna Barsh et de Jean-Edouard Grésy et le lancement des premiers workshops en petits groupes.

Et cet après-midi, quelle musique les EVEsien-nes ont-ils joué?

Retour sur la seconde demi-journée de notre séminaire.

 

Stéréotypes : ces « couacs » à mettre en sourdine pour faire enfin chanter la diversité

16 heures 20 – Après un déjeuner où les papilles ont à leur tour eu loisir de gringotter et une seconde session de workshorps pour apprendre à chacun-e à faire vibrer toutes les cordes de sa personnalité, retour à la Grange au Lac pour écouter Valérie Rocoplan, fondatrice et dirigeante du cabinet Talentis.

Depuis de nombreuses années, Valérie s’attaque à la rengaine des stéréotypes. « Les femmes sont consensuelles, mais elles ont si peu d’humour« , « Les hommes jouent perso mais ils ont vraiment le sens du leadership« , « Dans l’entreprise, on repère une personne engagée à ses horaires à rallonge« , « Quand elles ont des enfants, les priorités des femmes changent« … Autant d’acouphènes qui bourdonnent dans nos esprits et impactent non seulement le regard que nous portons sur les autres mais nous mettent encore, chacun-e de nous, trop souvent en situation de nous comporter de façon « attendue », selon la solide loi des prophéties auto-réalisatrices.

Repérons les stéréotypes, « c’est déjà faire la moitié du chemin » dit Valérie Rocoplan, et ensuite, apprenons à mettre de côté ces biais qui nous interdisent d’aller « à la rencontre curieuse de l’autre » pour lui offrir l’occasion de jouer la partition multiple de son authenticité et faire chanter enfin, partout où nous sommes, les notes si étonnantes, si surprenantes, si enthousiasmantes de la diversité

 

Comité des Sages : 6 entreprises à la composition d’une oeuvre originale

17 heures 20 – Le Comité des Sages, sa Présidente Sylvie Bernard-Curie (KPMG) en tête, suivie de Marie-Bernard Delom (Orange), Isabelle Collignon (Le Crédit Agricole SA), Olga Koenig (Danone) et Noëlle Herpeux (L’Oréal), avec Pierre Deheunynck, représentant les DRH des six entreprises partenaires fait son entrée en scène…

Venu faire le show des ténors? Non! Ce n’est pas le genre de la maison. Plutôt là, pour raconter l’aventure d’EVE, celle qui a commencé à s’écrire sur une page blanche il y a trois ans et qui ne cesse de se composer depuis : un séminaire unique en son genre (nous y sommes!), mais aussi des ateliers de créativité, des réseaux on-line (la communauté privée LinkedIn, notre fil twitter, notre page facebook et ce blog que – soyez-en ici remercié-es, vous êtes 10 000 à consulter chaque mois) et des rencontres IRL (comme la garden party annuelle), des expériences originales (comme le cross-mentoring dont nous vous reparlons bientôt dans nos colonnes)… 

Mais il y a aussi tout ce qui change, sous l’impulsion et/ou dans la continuité d’EVE, au jour le jour, dans nos entreprises : des réseaux de femmes qui se créent et se déploient (comme SNCF au féminin, par exemple), des programmes de mentoring favorisant le leadership au féminin (comme « Emergence » chez KPMG), des initiatives pour inciter les jeunes femmes de talent à oser (comme le Prix Louise Tallerie créé par le Crédit Agricole ou la Bourse pour « les femmes et la science » chez L’Oréal), des partenariats porteurs pour engager tous et toutes en faveur de l’égalité (comme avec « Happy Men« , chez Orange), des plans d’envergure pour agir sur tous les leviers de l’accès des femmes aux responsabilités (comme par exemple le « woman plan » de Danone dont Olga Koenig nous parlait récemment)… 

 

 

Rien ne remplace la passion pour enchanter le monde

21 heures – La note finale de cette intense journée, c’est à l’aventurier Mike Horn qu’il est donné de la lancer… Rentré il y a un an d’un tour du monde qui l’a mené partout où les splendeurs de la nature expriment toute leur puissance, il est venu ce soir raconter aux EVEsien-nes l’une des plus extrêmes de ses expéditions : la traversée du Pôle Nord en hiver, là où la nuit ne cède rien à la lumière pendant près de trois mois d’affilée. Hommage aux espaces les plus inouïs de notre planète mais aussi ode à la passion, capable de guider l’humain dans les plus rudes heures de l’adversité, d’éclairer ses objectifs même dans l’obscurité la plus dense, de lui donner la force de se dépasser quand le sens de son existence le justifie

Charismatique en diable, Mike Horn est de celles et ceux qui savent donner de la voix au rêve et du coffre aux ambitions, même les plus folles au premier abord, même les plus inaccessibles en apparence…

 

 

Marie Donzel & Marisa Guevara, en direct d’Evian

 

 

ET AUSSI…