EVE 2013 s'achève, que la musique continue…

Eve, Le Blog Actualité, Dernières contributions, Développement personnel, Egalité professionnelle, Leadership, Rôles modèles

Dernière journée à Evian pour les EVEsien-nes de la saison 2013.

Chacun-e repartira dans quelques heures avec en tête, la musique d’un leadership responsable et éclairé.

Mais avant cela, les participant-es ont eu le plaisir d’exercer les instruments nouveaux d’un management de qualité dans une dernière séance d’ateliers en petits groupes et d’écouter passionnément en plénière deux intervenant-es d’exception.

 

 

Iman Bibars, pour un choeur international des femmes qui osent

10 heures 40 – Dès la fin des workshops, on converge vers l’auditorium de la Grange au Lac où Iman Bibars, entrepreneure sociale égyptienne résolument engagée en faveur de l’empowerment des femmes d’apprête à prendre la parole. Contant son parcours de femme à qui l’on a trop souvent demandé de ne pas « trop montrer qu’elle était intelligente », d’éviter de se faire remarquer au-delà de ce que les convenances l’exigeaient, elle assume aujourd’hui pleinement d’être qui elle est, construite par les valeurs qui lui sont cardinales comme par les combats qu’elle a menés pour les défendre.

C’est dans cet élan qu’elle invite toutes et tous à oser parler et agir pour que les femmes du monde entier puissent « s’asseoir à la table et en changer les règles du jeu ».

 

Thomas d’Ansembourg, la communication non violente pour une harmonie retrouvée

11 heures 10 – Place au show de Thomas d’Ansembourg, figure incontournable de la communication non violente qui, chaque année, invite les EVEsien-nes à se réaligner sur leur élan de vie. Apprendre à s’écouter, construire son estime de soi, se défaire des injonctions même les plus tendrement amenées (« tu serais gentil de… »), exprimer son ressenti (et non précéder l’attente) pour enfin… Accueillir l’autre. L’accueillir dans sa différence. Et réussir une autre harmonie, une harmonie dans laquelle les « couacs » ne sont « plus des accidents, mais bien des ingrédients » d’une existence pacifiée.

 

En point d’orgue du séminaire : les belles strophes de « l’être soi » (pour pouvoir agir)

12 heures 30 – Muriel Pénicaud clôture EVE 2013 en souhaitant à chacun un « magnifique cheminement personnel et collectif ».

Convoquant René Char, elle entonne le leitmotiv d’EVE, « oser être soi pour pouvoir agir » sur l’air inspirant du poète : « Va vers ton risque, serre ton bonheur, impose ta chance, à te regarder ils s’habitueront« .

 

Après EVE : tant de notes à jouer pour composer une nouvelle partition des relations humaines

Nous allons bientôt nous quitter.

Les 320 EVEsien-nes de l’édition 2013 reprendront dès demain, le cours de leur existence professionnelle et personnelle, avec en tête, autant de petites notes à jouer pour transformer leur rapport au monde, leur rapport aux autres. Et peut-être qu’à force de composer une nouvelle partition des relations humaines, c’est tout un orchestre, que petit à petit dans leurs entreprises respectives ils parviendront à rassembler

 

Marie Donzel & Marisa Guevara, en direct d’Evian

 

 

ET AUSSI…

Comments 3

  1. Retours enthousiastes des Evesiens 2013, bravo à tous pour avoir encore une fois donné tant d’énergie pour la réussite de ce beau programme!
    C’est une joie de savoir qu’il y aura encore davantage de petits cailloux sur le chemin du leadership éclairé.

  2. Pingback: Retour d'Evian : les temps forts d'EVE 2013 - EVE Le Blog | EVE Le Blog

  3. Pingback: Return from Evian : highlights from EVE 2013 - EVE Le Blog | EVE Le Blog

Comments are closed.