Pour l'égalité et contre les stéréotypes, Orange compte (aussi) sur les hommes

Eve, Le Blog Dernières contributions, Développement personnel, Egalité professionnelle, Leadership


 

Happy men“, c’est le nom donné à l’initiative de l’association Mercredi-C-Papa et son fondateur Antoine de Gabrielli, pour engager les hommes de l’entreprise dans la promotion de l’égalité professionnelle.

Orange* a choisi de devenir partenaire-fondateur officiel de ce projet.

Pourquoi et comment mise-t-on (aussi) sur les hommes chez Orange pour faire bouger les lignes en matière d’organisation du travail, de luttes contre les stéréotypes, de conciliation vie privée/vie professionnelle et de leadership au féminin?

Réponse en trois points.

 

 

1. L’égalité pro, c’est l’affaire de TOUS !

Orange, comptant parmi les entreprises les plus engagées en faveur de la mixité et de la diversité, mène depuis plusieurs années une politique d’égalité professionnelle tournée vers le développement des carrières féminines : transformation des process RH visant à garantir égalité des chances et de traitement, mesures de conciliation des temps de vie destinées à favoriser le partage de toutes les responsabilités et accompagnement de la prise de confiance des femmes (réseaux, mentoring, programmes de leadership au féminin…)

Mais parce que l’égalité n’est pas qu’une affaire de femmes dont la réussite ne dépendrait que d’elles et ne reposerait que sur elles, Orange assume aujourd’hui haut et fort son intention d’impliquer concrètement et activement les hommes dans cette ambition.

Il s’agit bien de faire des hommes des acteurs à part entière de l’égalité en entreprise, en leur faisant prendre conscience qu’ils ont autant à y gagner que les femmes.

 

 

2. Faites l’égalité, pas la guerre (des sexes)!

Comment les inégalités se perpétuent-elles? Non tant par malveillance délibérée des personnes à l’égard de l’autre sexe révèlent les nombreuses études sur le sujet, mais bien le plus souvent à leur insu, via des biais décisionnels empreints de stéréotypes inconscients, profondément ancrés dans les perceptions culturelles qui nous imprègnent toutes et tous.

Et ce n’est pas pour rendre plus heureux les hommes, qui, à l’instar des femmes, portent le poids des stéréotypes et subissent des injonctions sociales : trop souvent contraints à se conformer à des comportements attendus, ils sont de plus en plus nombreux à exprimer le désir de mettre en avant l’authenticité de leur personnalité et la diversité de leurs aspirations…

Ils veulent réussir, oui, mais réussir professionnellement ET personnellement. Si les femmes leaders expriment clairement pour la plupart ce double objectif, pourquoi pas eux aussi?

.

 

3. Des hommes plus conscients et plus engagés, des hommes plus heureux

C’est notamment aux côtés d’Happy Men qu’Orange met en oeuvre ce nouveau volet de sa politique d’égalité professionnelle dirigé vers les hommes.

Le principe est simple. Chaque homme de l’entreprise qui le souhaite prend officiellement un engagement en faveur de l’égalité femmes/hommes : ne plus laisser passer une blague sexiste dans l’environnement professionnel, aménager son temps de travail pour soulager sa conjointe d’une responsabilité familiale récurrente (récupérer les enfants à l’école ou prendre systématiquement le congé parent malade quand l’un d’eux est souffrant, par exemple), veiller à l’équité de traitement entre candidats masculins et candidates féminines quand il est en situation de recruter, suivre une formation sur les stéréotypes de genre…

Ces hommes “heureux” de participer activement et concrètement à faire progresser l’égalité professionnelle sont invités à partager leur expérience sur le site d’Happy Men et à échanger IRL au sein des “cercles happy men” animés par des référents formés et où la parole est libérée sur tous les sujets que les hommes n’ont pas forcément l’habitude d’évoquer

 

 

 

Marie Donzel, avec Patricia Maynial

* Notre partenaire Le Crédit Agricole compte également parmi les soutiens officiels d’Happy Men.

  

Lire aussi :

Notre entretien avec Laurent Depond, directeur de la diversité d’Orange

Notre entretien avec Antoine de Gabrielli, fondateur de Mercredi-c-Papa et d’Happy Men

Notre entretien avec Brigitte Grésy sur Le poids des normes dites masculines sur la vie professionnelle et personnelle d’hommes du monde de l’entreprise.

 

Voir aussi :

Les vidéos “les papas d’Orange” sur les hommes de l’entreprise qui ont fait le choix du congé parental

 

 


Les “plus” d’Happy Men

 

Happy Men oeuvre à construire un réseau d’hommes éclairés, mais offre également de nombreux services aux individus et aux entreprises engagés en faveur de l’égalité :

.

Un site Internet très riche permettant

> d’accéder au “mur des engagements” pour s’inspirer de toutes les actions menées concrètement au jour le jour par des hommes de divers horizons

> de définir et de comprendre les termes du débat (“stéréotypes“, “discrimination“, “plafond et plancher de verre“, tout le vocabulaire utile est expliqué et illustré)

> d’apporter des réponses claires aux questions les plus “minées” des discussions sur l’égalité pro (“hommes et femmes sont-ils complémentaires?”, “les rôles de père et de mère sont-ils interchangeables?”, “pensez-vous vraiment que les hommes ont envie d’investir la sphère familiale?” etc.)

.

un programme complet de conseil et de formation sur l’égalité professionnelle : benchmark des “best practices”, propositions adaptées au contexte de chaque entreprise, démarches de valorisation des atouts de la mixité pour la stratégie des entreprises, communication ciblée…

 

 

 

ET AUSSI…