La thématique d'EVE, "Oser être soi pour pouvoir agir" est universelle

Eve, Le Blog Leadership

A quelques jours de la 3è édition du séminaire EVE Asie Pacifique, rencontre avec Anne Thévenet-Abitbol, Directrice Prospective et Nouveaux Concepts de Danone, Directrice éditoriale et artistique du Programme EVE.

Eve le blog : Pourquoi avoir lancé EVE Asie Pacifique ?

Anne Thévenet-Abitbol : Le Programme EVE se déroule tous les ans à Evian et connait un succès qui ne se dément pas.

C’est L’Oréal qui, en 2013, nous a demandé d’organiser une édition locale, à l’échelle de l’Asie et ce fut un premier sujet de satisfaction de voir qu’EVE appartient à toutes les entreprises, et que chacune d’elles peut proposer une initiative pour faire fructifier le Programme.

Danone, puis le Crédit Agricole et Essilor ont adhéré à l’idée avec enthousiasme car nos entreprises vivent régulièrement la guerre des talents en Asie. Cette année La Société Générale, Thalès et Kerring nous aussi rejoint pour cette prochaine édition.

Le second sujet de satisfaction a été de confirmer que la thématique d’EVE : « oser être soi pour pouvoir agir / be yourself and unleash your potential » est tout à fait universelle.

 

Eve le blog : Comment la formule magique d’EVE se décline-t-elle à l’international ?

teamwork-minAnne Thévenet-Abitbol : La formule magique, comme vous dites, repose sur deux croyances qui sont même des certitudes. La première est que nous, les femmes, sommes co-responsables du plafond de verre, et que par conséquent nous détenons une partie de la solution. La seconde certitude, c’est qu’il faut se mettre tous ensemble pour réussir ; femmes et hommes, entreprises, et niveaux divers à l’intérieur de chaque entreprise.

Ainsi, toute notre ambition est de faire prendre confiance aux femmes et de faire prendre conscience aux organisations — et donc le plus souvent aux hommes — des difficultés et des différences de fonctionnement des femmes. Et pour atteindre cet objectif nous mêlons plénières et ateliers pour à la fois recentrer et faire grandir chaque participant⋅e.
C’est un programme interentreprise et nous demandons à chacune d’entre elles d’envoyer 80 % de femmes et 20 % d’hommes (les proportions inverses de ce que l’on trouve habituellement dans les comités de directions), un tiers de jeunes talents, un tiers de directrices et directeurs et un tiers de directrices⋅eurs généraux.

transformation-courageC’est toute cette alchimie qui génère de véritables transformations chez les participant⋅es, les réaligne sur leur élan de vie – comme dirait Thomas d’Ansembourg, un de nos intervenants – et leur permet de devenir des acteurs de changement. Et tous ces principes sont appliqués et fonctionnent aussi bien pour EVE International que pour EVE Asie.

Quel que soit le pays, quelle que soit la culture il est une vérité universelle que nous avons adoptée : si l’on veut changer les choses, il faut d’abord se changer soi-même. Comme l’a écrit Marguerite Yourcenar : « Tous nous serions transformés si nous avions le courage d’être ce que nous sommes. »

 

Eve le blog : Après EVE Asie, d’autres axes d’internationalisation ?

terreAnne Thévenet-Abitbol : Petit à petit, d’autres personnes nous demandent de développer des éditions locales telles EVE Americas et EVE Africa. Comme je le disais plus haut, le Programme EVE repose sur des principes et un contenu totalement universels, par conséquent développer des éditions locales, c’est surtout pour permettre à des populations qui ne viendraient pas à Evian, de bénéficier de l’effet EVE, dans leur région.

Il existe beaucoup d’évènements dans le monde qui ont comme sujet les femmes et le leadership féminin, mais le Programme EVE a toute sa place comme générateur de changement. Ce qui est absolument fou et continue de nous étonner, c’est comment après trois jours seulement, les participant⋅es repartent en ayant l’impression d’être davantage les actrice⋅eurs de leur propre vie et en osant demander des choses, changer des situations, transformer les freins en moteurs…

 

ET AUSSI…