A lire dans ELLE, cette semaine : les 10 clichés qui plombent la parité!

Eve, Le Blog Egalité professionnelle, Leadership, Rôles modèles

Chaque semaine, la lecture du ELLE constitue une curieuse expérience de mise à l’épreuve des contradictions de chacun-e : entre les infos “people”, les “must have cosméto” et les pages mode mettant en scène quelques mannequins tout juste majeures et épaisses comme une crêpe sans beurre, se glissent des chroniques littéraires d’une qualité remarquable, des interviews-vérité de personnalités engagées et des sujets de société bien vus et bien pensés. Dans cette dernière catégorie, on lira avec intérêt l’enquête d’Isabelle Duriez et Caroline Laurent-Simon sur les “clichés qui plombent la parité.”

Quand ELLE s'attaque aux clichés qui plombent la parité (c) Erwan Balanant

Pour répondre à la question “Les femmes sont-elles des hommes politiques comme les autres?”, les deux journalistes du ELLE ont interrogé des universitaires, des politologues, des femmes politiques, des responsables associatives, des grands reporters, des psychanalystes…

Qu’en ressort-il? Que l’égalité passe nécessairement par la déconstruction des idées reçues. Et ce qui vaut dans l’univers politique vaut aussi dans le domaine de l’entreprise.

Petit aperçu de ces idées reçues :


1) Les femmes font de la politique autrement

Où l’on apprend que c’est faux…

… Même si c’est sur cette “promesse” qu’on a fait avaler la couleuvre de la parité aux hommes qui la voyaient d’un mauvais oeil!


2) Les femmes sont plus empathiques

Où l’on apprend que ça ne se vérifie pas toujours…

… Et que les femmes n’ont pas forcément besoin d’être toujours “plus cela” ou “plus ceci” pour avoir les mêmes droits que les hommes!


Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé du gouvernement Ayrault

3) Les femmes sont meilleures sur les questions sociales

Où l’on apprend qu’elles ont effectivement acquis une expertise sur les sujets concrets de la vie quotidienne…

… Mais qu’elles ne sont pas mauvaises non plus sur le reste!


4) Les femmes n’aiment pas les rapports de force

Où l’on apprend que de toute façon pour s’imposer, elles n’ont pas le choix!


5) Les femmes ne sont pas avides de pouvoir

Où l’on apprend qu’elles le seraient bien volontiers…

… Pourvu qu’elles réussissent à se débarrasser du fardeau de leurs culpabilités!


6) Les femmes la ramènent moins que les hommes

Où l’on apprend que leur éducation genrée les rend effectivement plus discrètes…

… Mais qu’il serait sans doute bon qu’elles osent s’exprimer un peu plus haut et un peu plus fort!


7) Les femmes s’autocensurent

Où l’on apprend que les femmes ont tendance à sous-estimer leurs capacités et leur légitimité…

… Mais que le temps est venu qu’elles prennent conscience de leur vraie valeur!


Pendant que l'on commente son sourire, Najat Vallaud-Belkacem s'est déjà mise au travail sur les vrais sujets (c) Parti Socialiste

8) Les femmes servent de faire-valoir

Où l’on apprend que même quand elles ont été “castées” parce qu’elles étaient jeunes et/ou jolies et/ou issues de la diversité, elles ont en général suffisamment de caractère pour dépasser les critères de façade et faire la démonstration éclatante de leur talent!


9) Les femmes ne font pas leur place dans les partis

Où l’on apprend qu’elles sont parfaites pour tenir les permanences et distribuer des tracts…

… Mais qu’elles doivent investir les réseaux si elles veulent vraiment réussir!


10) Les femmes de la nouvelle génération s’en sortiront mieux

Où l’on apprend que même si les acquis des générations précédentes leur sont utiles, elles ont encore du pain sur la planche!


On sait donc ce qui nous reste à faire : combattre inlassablement les caricatures et les stéréotypes!


Marie Donzel


Note : Pour réaliser leur enquête, Isabelle Duriez et Caroline Laurent-Simon ont interrogé les personnes suivantes :

Yvette Roudy, la dernière ministre des droits des femmes (1981-1986) avant Najat Vallaud-Belkacem (c) Garitan/wikipedia

Frédérique Matonti, politiste à Paris I, spécialiste du genre en politique

Janine Mossuz-Lavau, politologue au CEVIPOF

– Anne-Cécile Mailfert, chargée de mission pour la parité à Osez le féminisme!

Yvette Roudy, ex-ministre des droits des femmes

Michèle André, sénatrice

– Frédéric Gerschel, grand reporter politique au Parisien

Sophie Cadalen, psychanalyste

Marie-Jo Zimmermann, députée

Raphaëlle Bacqué, grand reporter au Monde



Pour aller plus loin :

– L‘article complet d’Isabelle Duriez et Caroline Laurent-Simon en consultation libre sur le site du ELLE

Notre émission avec Valérie Toranian, direction de la rédaction du ELLE, à podcaster

– Le blog de Caroline Laurent-Simon

Notre dernière revue de web dans laquelle le premier gouvernement paritaire français est abondamment évoqué.

Notre interview de Brigitte Grésy sur les stéréotypes masculins dans le monde de l’entreprise.

ET AUSSI…