Leadership féminin : ce qu'on retiendra de février 2012

Eve, Le Blog Egalité professionnelle, Leadership, Rôles modèles

Des quotas, une nomination spectaculaire à la tête d’un géant du pétrole, une bluffante opération de transformisme pour servir la cause des femmes, une nouvelle série télé qui nous envoûte, un livre qui remet les pendules à l’heure, un film qui fait débat, un mot en voie de disparition et un chiffre qui donne envie de grogner un bon coup… Le mois de février 2012 a été riche en actu sur le leadership féminin. Revue de web.

L’annonce du mois : l’instauration d’un quota de femmes dans la haute fonction publique

On en a parlé sur le blog EVE : après la loi du 27 janvier 2011 sur la représentation des femmes dans les conseils d’administration et de surveillance des entreprises du CAC 40, c’est désormais au tour de la haute fonction publique de faire plus de place aux femmes.

Pour avoir du pour et du contre, on vous recommande les réactions de :

– Lydia Guirous, présidente de l’association « Future, au Féminin« , pour qui l’Etat doit absolument montrer l’exemple

– et de Pascale Weill, sociologue, et Viviane de Beaufort, professeur à l’ESSEC et directrice des programmes Woman Essec, qui estiment pour leur part que ce n’est pas forcément dans une loi de quotas que l’accès des femmes aux hautes responsabilités se joue.

La femme du mois : Graça Foster

En accédant à la direction générale du premier groupe pétrolier brésilien, Graça Foster devient l’une des femmes les plus puissantes du monde et la seule à diriger l’une des cinquante premières entreprises mondiales du secteur de l’énergie. Portrait à lire sur Lemonde.fr. On applaudit!

Les culottées du mois : 8 femmes puissantes se griment en hommes pour le Marie Claire

« Si j’étais un homme, m’aurait-on traitée ainsi? » demandent en choeur Rachida Dati, Anne Lauvergeon, Florence Arthaud, Anne Hidalgo, Laure Adler et quelques autres dans le Marie-Claire du mois de mars. Pour aller au bout du questionnement, elles osent se transformer en hommes le temps d’un reportage photo stupéfiant.

A écouter, l’interview de Rachida Dati par Yves Calvi sur RTL, à ce sujet.

Le programme télé du mois : Borgen, une femme au pouvoir

Toutes fans de Borgen, Une femme au pouvoir! C’est la nouvelle (et formidable) série danoise diffusée par Arte qui met en scène les aventures de Birgitte Nyborg, une femme dirigeante de parti politique, qui, après avoir fait remporter une victoire écrasante à son camp, se confronte à toutes les difficultés et toutes les ambiguïtés du pouvoir. Voir la bande annonce ici.

Le livre du mois : Femmes, si vous osiez (le monde s’en porterait mieux) d’Aude de Thuin (Robert Laffont)

La fondatrice du Women’s Forum propose un tour d’horizon de la situation des femmes dans le monde, sur tous les plans : politique, économique, social… L’occasion aussi pour elle de reposer les questions qui taraudent quand on pense « leadership féminin » (les femmes dirigent-elles différemment des hommes? Sont-elles vraiment solidaires entre elles? …), et de brosser le portrait de nombreuses femmes qui ont pris d’intéressantes initiatives pour « oser » se réaliser.

La rencontre de l’auteure avec Madame Figaro est à lire ici.

Et les témoignages de femmes qui, à l’invitation d’Aude de Thuin, parlent de ce qu’elles ont « osé » de plus important dans leur vie, sont à voir là.

Le film du mois : La dame de Fer

Le film a déconcerté les critiques de cinéma et certains commentateurs politiques s’étonnant d’y trouver une « Thatcher sans le thatchérisme« …

Mais on peut aussi voir dans La dame de fer une fable de l’ascension sociale et de l’accès d’une femme à des très hautes responsabilités à la force de son travail et de sa détermination. Bref, un film en plein dans notre sujet sur le blog EVE : le leadership féminin.

Et un film qui questionne : une femme de pouvoir doit-elle renoncer à ses valeurs féminines ? On vous laissera comparer Borgen et la Dame de Fer… et aussi lire cet excellent article du Figaro Madame qui pose la question ainsi : les femmes de pouvoir sont-elles condamnées à imiter les hommes ?

Le débat du mois : Passerez-vous par la case « mademoiselle » ?

La case « Mademoiselle » va disparaître des formulaires administratifs. Entre celles et ceux que la tombée en désuétude d’un (joli ?) mot français préoccupe, celles et ceux qui se prononcent en faveur de la restauration du terme « damoiseau » en miroir, celles et ceux qui n’y voient qu’une mesure cosmétique ou recelant d’importants effets pervers et celles et ceux qui saluent une avancée symbolique fondamentale, le débat n’est pas si anodin qu’il en a l’air.

On retiendra les arguments du réseau Osez le féminisme et des Chiennes de garde en faveur de la suppression de la case « Mademoiselle », avec un site dédié : Madameoumadame.fr.

La réaction de Lydia Guirous, encore elle, qui craint qu’une telle mesure aboutisse à une « aseptisation » de la société, qui serait peu favorable aux femmes…

Le « peut-mieux-faire » du mois : le différentiel de salaire entre hommes et femmes dans le secteur privé stagne

Les chiffres de l’INSEE sont tombés le 22 février. Et ils sont sans appel : à fonctions égales, les femmes gagnent toujours 20% de moins que leurs collègues masculins. Dans cette étude, d’autres données intéressantes à méditer sur le temps partiel, les secteurs les plus féminisés ou l’accès des femmes aux très hautes responsabilités…

Et vous, quelles actualités marquantes retiendrez-vous de ce mois de février 2012?

ET AUSSI…