Revue du Web Juin 2020

eveprogramme Actualité, Dernières contributions Leave a Comment

Comme chaque mois, le programme EVE vous présente les 5 infos qu’il ne fallait pas manquer sur le front de l’égalité professionnelle, de la mixité et du leadership équilibré.

La « first one » du mois – Emily Thompson, première femme à piloter un chasseur furtif au combat

Deux bonnes nouvelles pour la mixité : le vol effectué par la capitaine Emily Thompson, devenue première pilote de chasse à conduire l’avion furtif F-35A (l’un des modèles phares de l’aviation états-unienne) et le travail de l’équipe qui a contribué au succès de cette mission historique, composée entièrement de femmes. L’avion a décollé de la base aérienne d’Al Dhafra, aux Émirats Arabes Unis, en direction à une destination non révélée au Moyen-Orient. « Le nombre de femmes aux commandes du F-35 va continuer à augmenter », a affirmé Emily Thompson.

 

La parodie du mois – L’expression « Une femme » gagne sa page Wikipédia

La féminisation des métiers est certes importante, mais il vaudrait mieux éviter d’être surpris·e·s qu’ « une femme » puisse être écrivaine, scientifique, soldate ou présidente… Pour combattre le sexisme derrière certains titres parus dans la presse – « Une femme à la tête de 850 pompiers en Creuse », pour en citer un exemple –, une page satirique a été créée sur Wikipédia. La toute nouvelle publication de l’encyclopédie virtuelle collaborative critique l’invisibilisation des femmes alors même que l’intention de certains articles est de les mettre en avant. La réduction des femmes, au pluriel, à une image figée de « femme », au singulier, a été depuis longtemps déconstruite par les intellectuel·le·s féministes qui rappellent une règle basique de la lutte contre les discriminations : le respect de la diversité et de la singularité de chacun·e.

 

Le projet artistique du mois – Une e-expo photo pour montrer l’expérience des femmes nigériennes face à la crise de Covid-19

« Nous avons besoin de plus de femmes qui racontent leur propre histoire » : tel est le souhait d’Etinosa Yvone, artiste nigérienne dont le rêve est de modifier la représentation des femmes dans son pays. Dans son dernier projet, elle a décidé de photographier l’impact du coronavirus dans la vie des femmes – et surtout d’être témoin de leurs efforts pour contenir la propagation du virus. « Quand je prends une photo, je me demande toujours : ‘Aimerais-je être vue de cette manière ?’ Je veux être capable de capturer en images les difficultés des femmes au Nigeria, mais aussi de montrer leur force. Il faut beaucoup de courage pour être une femme au Nigeria », déclare l’artiste.

 

Le débat du mois – Aux Pays-Bas, une université prend la décision de n’embaucher que des femmes et rallume la discussion sur les quotas

L’Université de technologie d’Eindhoven a pris une mesure radicale pour booster la mixité : une politique de recrutement qui priorise exclusivement les femmes. L’Institut Néerlandais des Droits de L’homme a classifié cette décision de « discriminatoire » et une plainte anonyme a été déposée contre l’université. Malgré la polémique, les résultats sont déjà visibles : en un an, 35 femmes ont été embauchées, soit une augmentation de 15 à 25%. Il ne faut pas oublier que les Pays-Bas font partie de la liste des pays qui recrutent le moins de femmes pour les postes de professeures. Pour aller plus loin dans la réflexion sur les différentes modalités et la pertinence des quotas, n’hésitez pas à consulter notre article sur le dernier rapport du Haut Conseil à L’égalité entre les Hommes et les Femmes.

 

L’étude du mois – Les écarts de salaire entre les femmes et les hommes en baisse depuis quarante ans, selon la dernière enquête Insee

La dernière enquête de l’Insee révèle une diminution de l’écart salarial entre les femmes et les hommes au cours des quarante dernières années. Le taux est passé de 29,4% en 1976 à 16,3% en 2017, l’équivalent à 0,3 point de moins par an en moyenne. Néanmoins, l’étude montre aussi que les inégalités persistent, surtout en raison du volume de travail : les femmes restent plus nombreuses à travailler à temps partiel, ce qui produit un impact sur leur pouvoir d’achat. Consultez ici les autres données de la nouvelle publication de l’Insee.

Marcos Fernandes pour le webmagazine EVE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *