Leadership au féminin : ce qu'on retiendra de janvier 2014

Eve, Le Blog Actualité, Dernières contributions, Développement personnel, Egalité professionnelle, Leadership, Rôles modèles

 

Jour après jour, le blog EVE parcourt la toile, glanant les informations pertinentes pour la réflexion sur le leadership au féminin, repérant les initiatives qui font le buzz (et celles aussi, parfois plus discrètes, mais qui peuvent participer à changer la donne), recueillant les points de vue divers et variés qui s’expriment sur d’autres blogs, sur les médias on-line, les réseaux sociaux…

Chaque mois, le blog EVE vous propose une sélection d’actus marquantes, pour garder à l’esprit ce qui fait avancer le débat et progresser l’action. C’est la revue de web du leadership au féminin. Voici celle de janvier 2014.

 

 

La Présidente du mois : Catherine Samba-Panza à la tête de la Centrafrique

Catherine Samba-Panza

Le 20 janvier 2014, Catherine Samba-Panza est devenue la première Présidente de la Centrafrique. Et en même temps, la dix-huitième femme actuellement à la tête d’un Etat ou d’un gouvernement.

Face aux défis majeurs qui l’attendent, dans un pays meurtri par les combats et dont la situation économique est plus que préoccupante, cette vraie femme de tête, venue du monde de l’entreprise, a affiché une authentique détermination (souvent qualifiée dans la presse internationale de « fermeté ») pour mener à bien le dossier urgent de la pacification.

 

 

L’étude du mois : qui donne la parole aux expertes?

Le college of medicine of Yeshiva University de New York s’est penché sur la question de la représentation des femmes parmi les speakers des diverses conférences et tables rondes scientifiques.

Où l’on ne sera pas surpris d’apprendre que, bien qu’elles représentent 52% de l’ensemble des titulaires d’un PhD, les femmes comptent pour moins d’un quart des expert-es invité-es à la tribune des grandes rencontres scientifiques.

Ce que l’étude apporte de neuf, ce sont les résultats d’une enquête sur les coulisses de ces rencontres, et tout particulièrement sur la composition des comités qui les organisent. Il appert que lorsque ces comités sont mixtes, la proportion de femmes invitées à s’exprimer passe de 25% à 43%. L’étape suivante, disent les auteur-es de cette étude, sera de penser les temps de parole : même quand elles sont autour de la table, les femmes s’expriment moins et moins longtemps que les hommes.

 

Lire aussi : notre billet sur le Guide des Expertes.

 

 

L’annonce parentalité du mois : les jeunes parents allemands vont-ils passer aux 32 heures?

Manuela Schwesig

Le mois dernier, Manuela Schwesig, ministre de la famille du gouvernement Merkel a jeté un pavé dans la mare en proposant la semaine des 32 heures pour les parents d’enfants en bas âge.

Quoique la Chancelière l’ait aussitôt « recadrée » en précisant que la Ministre apportait là une « contribution personnelle » à la discussion de politique générale, c’est un vrai débat sur la conciliation des temps de vie que Schwesig a ouvert dans un pays aux prises avec la sous-féminisation de la population active. Explicitant sa position, elle a dit vouloir entamer le dialogue d’une part sur la culpabilisation des mères qui travaillent (que l’on appelle les « mères-corbeaux » outre-Rhin), et plus généralement poser la question de la flexibilité dans le « modèle » professionnel germanique.

 

 

Les « premières » du mois : un cabinet d’avocates en Arabie saoudite, une association de femmes journalistes en Algérie

Jeddah – Arabie Saoudite

C’est par la revue de web internationale des Nouvelles News que nous avons eu vent de ces très bonnes nouvelles.

Le premier cabinet d’avocates saoudien a ouvert ses portes à Jeddah, sous l’impulsion de Me Bayan Al-Zahran qui s’est confié à Arabnews dans les termes suivants : “I believe women lawyers can contribute a lot to the legal system. This law firm will make a difference in the history of court cases and female disputes in the Kingdom. I am very hopeful and thank everyone who supported me in taking this historical step.« 

Au même moment, les journalistes algériennes décidaient de créer pour la première fois une association professionnelle. Le Temps d’Algérie présente cette association comme « un espace d’échange et de concertation, qui renforcera les capacités des journalistes femmes en leur assurant des formations et en encourageant les jeunes à intégrer et à pratiquer la profession de journaliste.« 

 

 

La nominée du mois : Sabine Lautenschläger entre au directoire de la BCE

Sabine Lautenschläger

La nomination en novembre 2012 d’Yves Mersh au directoire de la BCE avait fait couler pas mal d’encre : celle-ci entérinait en effet la composition 100 % masculine de l’instance de décision de l’autorité bancaire européenne.

Cette dernière accueillera finalement de nouveau une femme en son sein : Sabine Lautenschläger, vice-présidente de la Bundesbank particulièrement repérée pour son excellente connaissance des questions de supervision bancaire, vient d’entrer en fonction au directoire de la BCE.

 

 

Le chiffre du mois : 2% des rues françaises portent le nom d’une femme

L’ONG Soroptimist, représentée dans 125 pays et qui a vocation à soutenir l’autonomisation des femmes dans le monde, a fait paraître le mois dernier les résultats d’une vaste enquête portant sur le nom des 63 500 rues de France qui portent le nom de personnalités.

On ne s’attendait pas à ce qu’une majorité de ces rues rendent hommage à des femmes… Mais de là à découvrir que ce serait le cas de 2% seulement d’entre elles!

 

 

 

L’engagée du mois : Beyoncé et sa tribune « gender equality is a myth »

Beyoncé

Big buzz après la publication sur le site associatif américain The Shriver Report, d’une tribune musclée de la diva du R’nB, Beyoncé Knowles.

Intitulé « Gender Equality is a myth », le coup de g*** de la star passe en revue tous les domaines dans lesquels les femmes sont moins bien traitées que les hommes : emploi, rémunération, mais aussi… Réputation (ou quand le comportement des femmes appellent des commentaires plus désobligeants que celui des hommes, en situation comparable). Et de conclure que l’avenir de l’égalité est à l’éducation des garçons aux principes « naturels » de partage et de respect.

D’aucun-es ont applaudi des deux mains cette initiative de la chanteuse, quand d’autres en ont questionné la sincérité en mettant notamment en avant les images stéréotypales du féminin que véhicule la scénographie de ses shows.

La pop star Miley Cyrus, qui avait eu de vifs échanges avec son idole Sinead O’ Connor au sujet de l’image des femmes dans les clips musicaux fait elle aussi l’objet de controverses sur l’authenticité de son engagement « officiel » en faveur de l’égalité.

 

 

L’hypothèse du mois : et si mère au foyer était un job rémunéré… Il rapporterait 7000 euros par mois!

Sur le site américain Salary, vous pouvez vérifier que votre employeur vous paie à votre juste valeur : prof, garagiste, consultant-e, chef-fe de produit, expert-e-comptable, sportif-ve pro, employé-e municipal-e et autres, vos compétences, votre expérience, vos horaires de travail, le niveau de l’offre et de la demande dans votre secteur, permettent d’estimer la rémunération à laquelle vous pouvez prétendre.

En janvier, ce site a fait la une dans le monde entier en soumettant aux mêmes critères la fonction de … Mère au foyer! 94 heures heures de travail hebdomadaires, des compétences multiples à maîtriser, une formidable capacité d’adaptation aux contextes, une bonne part de relationnel, une sacrée résistance physique et pas de tickets restaus… Tout ceci vaut pas moins de 7000 € par mois!

Un tel potentiel de création de richesses, avouez, messieurs, que ça se partage!

 

 

 

 

Et vous, quelles actualités marquantes de janvier 2014 retiendrez-vous?

 

 

Marie Donzel, pour le blog EVE.

 

 

ET AUSSI…